F1: GP Bahrein 2010

Publié le par Kjeldorius

Comme Sarkozy, ils nous avaient promis...

Pendant tout l'hiver, on nous a tenu des discours fabuleux sur les nouvelles règles de la Formule 1 avec la suppression des arrêts ravitaillements qui allait forcément (d'après les experts) en découler des rebondissements, des dépassements, des courses à l'arrachée avec des pneus usés jusqu'à la jante... Comme Sarkozy, les spécialistes nous avaient donc promis une année d'anthologie ! Comme Sarkozy, les pilotes allaient chercher la croissance la victoire avec les dents.


Comme Sarkozy, la FIA nous a promis des merveilles pour redonner du rêve et de l'espoir aux fans de la Formule 1.
Comme Sarkozy avec David Douillet, la F1 a également ramené une star du sport avec Michael Schumacher pour essayer de galvaniser les spectateurs devant leur petite boite à décérébrer, bien calés sur la chaîne TF1. Mais finalement, comme Sarkozy, la course de Formule 1 à Bahrein ce dimanche s'est pris une branlée en terme de résultat !!! C'était nul, chiant et sans intérêt !


C'est la faute des pneus bordel !

Un départ affriolant... le reste de la course beaucoup plus chiant ! Mais bordel, c'est la faute des pneus !!!

Eh oui, les pilotes actuels avec leur machine et les règles du moment sont incapables d'offrir un spectacle correct. La faute à qui ? Aux pneus bien sur. Pour avoir un beau spectacle, selon les experts, il faut qu'on donne aux pilotes des pneus qui soient moins costauds afin d'avoir au minimum deux arrêts ravitaillements et ainsi le spectacle sera enfin présent.



Et l'aérodynamique ?

Moi je ne suis pas un expert mais je crois que le problème vient plutôt de l'aéro... En motoGP, les pilotes sont blottis derrière les autres motos et prennent l'aspiration et dépassent. En F1, c'est impossible car vous vous prenez pleins de turbulences et l'aspiration n'est donc pas assez forte ! Bordel, à quand un règlement technique qui favorise l'aspiration des monoplaces !



Et on ose appeler ça un circuit...

Ensuite, je parle toujours en tant que simple amateur mais ne serait-il pas judicieux de faire de vrais circuits de F1 où on peut faire des dépassements avec une bonne vraie ligne droite digne de ce nom !? Bahrein, c'est d'la merde ! Tout le monde le sait. Et pis le désert n'a rien d'attirant. D'ailleurs, il n'y avait personne sur ce circuit, très peu de spectateurs, très peu de tribunes... on se serait cru dans un jeu vidéo de F1 des années 2000 où on ne ressent aucune ambiance autour du tracé.


L'année dernière, j'avais écrit ceci au sujet de Bahrein : "Ce grand prix en plein milieu du désert, très atypique, très spécial aura pourtant permis le déroulement d'une course de F1 de façon assez classique, normale. Pas de pluie, pas d'incidents, pas de Safety-Car, pas de gros crash... on peut même dire qu'on s'est fait chier et voilà que ce grand prix de Bahrein très insolite pond une course très banale."


Ils s'emmerdent !

Pas mal de pilotes
se sont bien ennuyés pendant ce Grand Prix et sont venus se plaindre après la course.

Schumacher a dit que ce n'était pas une course intéressante (tu m'étonnes, il n'a pas gagné et en plus c'est Alonso qu'il l'a fait avec son ancienne équipe Ferrari). Webber a tout fait pour dépasser Schumi mais n'a jamais réussi (dans ce cas là, il n'y aurait pas un petit problème de talent... surtout si on compare avec Vettel ?) et Jenson Button a dit exactement la même chose que Mark Webber (quand on se prend une branlée par son équipier (Lewis Hamilton), c'est normal d'essayer de trouver des excuses).


On s'emmerde !

Cela étant, ils ont raison. La course a été insipide à l'exception des cinq premières minutes et de la fin de course avec le problème moteur de Vettel. Ci-dessous, le résumé en image du déroulement de la course de Bahrein. Le départ était à 13H00 et la fin de la course vers 14H35...



En Bref :

Sebastian Vettel, le vrai héro de la course.
Il a fait la pôle position et a dominé plus de la moitié de la course avec une aisance à la Schumacher. Malheureusement, le moteur Renault de sa Red Bull a perdu de la puissance et il a dû baisser le rythme et laisser passer trois pilotes: Alonso, Massa et Hamilton.

Alonso, l'épicier chanceux. Fernando Alonso a souvent gagné ses victoires et ses titres par défaillance mécanique de ses adversaires. 2005 avec la McLaren fragile de Raikkonen. 2006 avec la casse moteur de Schumacher au Japon, 2008 avec le crashgate de Singapour. Une fois encore, il remporte la victoire (sa première chez Ferrari pour sa première course avec l'écurie italienne) grâce au problème moteur de Vettel... Cela étant, il a été très solide et a pris l'ascendant psychologique sur Massa (en le dépassant dès les premiers virages) qui n'a plus le soutien du Baron rouge parti chez Mercedes.

Jacques Laffite a vu pleins de dépassements !!? Il est bien le seul... A moins qu'il prenne en compte les dépassements des retardataires avec la règle du drapeau bleu.

Renault la bonne surprise. Finalement la Renault ne serait pas si ratée que ça puisque Robert Kubica avait le rythme et s'était qualifié en 9° position. Il a été l'auteur de quelques dépassements viriles mais corrects.

Sauber la mauvaise surprise. Tout le contraire de Renault puisque les monoplaces avaient affiché de bons chronos pendant l'intersaison mais sur ce circuit de Bahrein, l'écurie de Peter Sauber a fait pâle figure. Peut être à cause de la chaleur ?

Les nouvelles écuries n'ont pas duré longtemps... Elles n'ont même pas eu le temps de causer l'intervention du Safety-Car puisqu'elles ont très vite abandonné. Seul Lotus a vu la ligne d'arrivée... En effet, les monoplaces HTR et Virgin sont assez vite rentrées dans leur box.

F1: GP Bahrein 2009

Publié dans Formule 1

Commenter cet article

Kjeldorius 23/03/2010 22:47


Yo Dim comment vas-tu ? Je ne pensais pas te revoir tout de suite... ça fait plaisir. J'espère que ça va mieux !

Sinon, pour info, il y a la colonne Archives sur la droite, en page d'accueil, qui permet de voir les articles par mois si tu veux rattraper la lecture.




Dim 23/03/2010 21:34


Bah... j'ai du retard en lecture moi


anubi$ 21/03/2010 16:45


Rahhh les bules en N/B bien mort de rire. Excellent travail.


Kjeldorius 19/03/2010 13:37


En tout cas, la polémique fait rage au sujet du Grand Prix plutôt endormant... Tout le monde s'attendait à mieux avec les nouvelles règles et finalement on a eu le droit à une course assez
classique. Cela étant, il y a eu des courses bien plus mauvaises en 2009 !

Le réalisateur n'a pas non plus été très bon (comme d'hab) et a loupé pas mal de dépassements dans l'arrière du peloton. C'est vrai qu'on souhaiterai avoir plus de dépassements entre les leaders et
là ça n'a pas été le cas... comme souvent.

Ecclestone a relancé le débat sur l'autorisation des pilotes à emprunter des raccourcis pendant la course pour doubler. Oui, on en est rendu là... La F1 se donne encore 2-3 courses pour voir si les
nouvelles règles doivent être modifiées ou non.


MOG 17/03/2010 19:22


Quel comédien ce Kjel , tu as quand même une tête de psychopate   !!!
Tu serais bien dans un film de Tarantino on ne te l'a jamais dit ??


Bucheron 17/03/2010 12:09


Oui en effet un grand prix bien endormant, d'ailleurs ta caricature du mec fatigué ma bien fait rire

Espérons que les prochains GP soit plus palpitant ?