Formule 1 2014, le chambardement

Publié le par Kjeldorius

L'année 2014 annonce une révolution pour la formule 1, tant sur le plan technologique que sur le plan de la hiérarchie de ces dernières années. Adieu le V8 atmo et place à un moteur V6 turbo avec récupérateur d'énergie et embarquant seulement 100kg d'essence. Un nouveau règlement technique qui permet à la F1 de s'adapter aux normes et tendances actuelles que l'on voit dans l'industrie automobile avec les systèmes hybrides.

F12014_01.jpg

Les essais hivernaux sont terminés après 3 semaines de 4 jours à Jerez et Bahrein et autant le dire, aucune équipe (ou presque) n'est prête pour le premier grand prix de la saison en Australie qui se déroulera à Melbourne le 16 mars. 11 écuries, 22 pilotes - qui ont tous choisi un numéro allant de 2 à 99 (le 1 étant réservé au champion du monde en titre qui n'est pas obligé de le choisir) - et 3 motoristes ! Parmi les moteurs, le Mercedes est clairement au dessus du lot avec une différence d'au moins 75 ch sur le Ferrari qui pour sa part, semble être le plus fiable, tout le contraire du Renault qui à des problèmes de surchauffe et une électronique embarquée pas du tout au point...

F12014_04.jpg

A la suite de ces essais, la hiérarchie est difficile à établir mais on peut quand même tenter de faire des pronostics. A la suprise générale, la Williams-Mercedes, pilotée par Massa (qui a quitté Ferrari) et Bottas a signé le meilleur temps, juste devant la Mercedes de Rosberg et Hamilton. Si Mercedes dispose de moyens financiers infinis, Williams possède pour le moment la meilleure fiabilité et une victoire de Felipe Massa n'est pas du tout à exclure. En fait, c'est certainement le résultat le plus probable pour l'Australie.

Tout en bas du classement, on retrouve la Lotus-Renault qui est la voiture la moins fiable, celle qui a le moins roulé et qui n'a pas montré grand chose en performance. A moins d'un miracle, aucune chance que Lotus finisse les trois ou quatre première courses...

F12014_02.jpg

La Catheram-Renault (ci-dessus) est la voiture (la plus moche) qui a le plus tourné avec un propulseur au losange mais les temps au tour sont toujours restés très moyen à tel point que la Marussia-Ferrari pilotée par Bianchi a fait largement mieux.

Red-Bull-Renault a une voiture assez rapide mais pas du tout fiable, comme la Lotus. Très peu de chance de la voir terminer le premier Grand-Prix.

F12014_03.jpg

Ensuite, c'est un peu le flou avec Sauber-Ferrari, Toro Rosso-Renault, Force India-Mercedes, McLaren-Mercedes et Ferrari qui n'ont pas cachés leur jeu mais n'ont pas vraiment tout montré. S'il devait y avoir un classement en prenant en compte la performance et la fiabilité, cela donnerait alors ça :

01 - Williams-Mercedes
02 - Mercedes
03 - Ferrari
04 - McLaren-Mercedes
05 - Force India-Mercedes
06 - Toro Rosso-Renault
07 - Sauber-Ferrari
08 - Marussia-Ferrari
09 - Catheram-Renault
10 - Red Bull-Renault
11 - Lotus-Renault 

Rendez-vous le 16 mars pour savoir si ce classement reflète bien les forces en présence. En tout cas, Jean Todt voulait quelques abandons pour pimenter la saison, il va être servi ! Pas sur d'avoir 8 monoplaces à l'arrivée...

Publié dans Formule 1

Commenter cet article

MOG 21/03/2014 07:35


En fait je ne lui ai pas porté bonheur mais il faut dire que j'avais mis le paquet : 3 poulets sacrifiés et HMLC out!


Tu es devin Kjel Riccardo à fait le buz mais ici on voit bien le coté retord de RB et pan disqualifié.


Dommage pour Massa sa rencontre avec un autre Grosjean.

Kjeldorius 15/03/2014 18:58


J'aime bien Hamilton, sauf son côté showbiz qu'il n'avait pas au début... Mais Vettel va très vite revenir puisque la Red Bull est déjà très rapide et pourtant pas au point ainsi que Renault. A
moins que Ricciardo...

MOG 15/03/2014 17:59


Grr je lui porte bonheur !

MOG 11/03/2014 14:21


Ton HMLC va peut être avoir une chance mais ce qui est sur c'est qu'il va y avoir beaucoup de rebondissements si Renault arrive a fire quelque chose.