[Open] WTCC'10 - Chayka - Race 2

Publié le par Kjeldorius

Après avoir franchi la ligne d'arrivée de la première course sur le circuit de Chayka, où j'ai terminé à la 3° place (départ en 3° position) sur 11 voitures, les pilotes encore en piste rentrent aux stands et se préparent pour la deuxième course. Tout le monde félicite le vainqueur et le podium pendant que j'ajuste quelques settings sur ma voiture. En effet, le moteur TDI de la Seat ne consomme rien et Il faut donc que j'enlève pas mal de litres de gazole.

Je suis content mais le sentiment qui prédomine est la confiance. J'ai l'impression d'être un vieux briscard. C'est assez bizarre mais en tout cas, je savoure chaque instant car se battre à l'avant avec les meilleurs (hors aliens bien sur) est un honneur et surtout un gros régal tellement les combats sont propres et beaux à voir.

Bucheron, lui, est légèrement sous pression. Pourquoi ? Eh bien, vous savez, pour le départ de la deuxième course on inverse les positions des huit premiers de la course 1. Même si Buch n'a pas terminé la première course, il a tout de même été classé huitième et donc... pour le deuxième départ, il part en pôle position sur la grille. Et je sais (depuis ma pôle à Mid-Ohio) que voir tous les furieux dans ses rétros est assez déstabilisant.


Un premier tour de folie

Toutes les voitures sont sur la grille sauf Maxxous qui s'est déconnecté. Les moteurs ronronnent, puis grognent. Bucheron occupe la première place. Derrière lui, Rtucou, LaChaussette, ar3452 et moi en 5° position. Les feux passent au vert ! Les pédales d'accélération s'enfoncent pendant que le pied gauche s'occupe de relever la pédale d'embrayage pour tenter de faire un départ canon. Je patine ! Bucheron loupe complètement son envole et sa Chevrolet semble scotchée au bitume.

Image hosted by uppix.net

Trois pilotes l'ont dépassé et il se retrouve 4° harcelé par maitrequeue qui a réussi à se débarrasser de moi. Bucheron tient sa ligne, le premier virage passe sans encombre mais maitrequeue se faufile à l'intérieur de la seconde courbe. Les deux Chevrolet de la même couleur se touche mais Buch tient bon et d'un geste autoritaire, il prend l'avantage et conserve sa position. Je suis plutôt impressionné.

Image hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.net

Pendant ce temps, Moucham essaye de me dépasser mais n'y parvient pas. Maitrequeue est très pressant, voire trop et dans la chicane gauche droite, il touche l'arrière de la voiture de Bucheron et se trouve déstabilisé par son train avant. J'en profite pour me faufiler à l'intérieur du virage et le surprendre. Et ça marche ! Mais soudain, de la fumée devant !


C'est Daytona ?

Alors que je viens juste de prendre la 5° place, les deux premiers sont partis en vrille dans un long virage gauche. Visiblement Rtucou a touché le cul de LaChaussette et les deux voitures (BMW et Seat) partent en sucette. Il y a de la fumée partout. Bucheron est juste devant moi et je ne vois plus la trajectoire. Une voiture sur à droite, une autre en face. Le cerveau n'a pas le temps de comprendre et d'analyser, c'est l'instinct qui parle. On se croirait dans une course de Nascar à Daytona.

Image hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.net

Finalement ça passe dans un trou de souris ! Coup de chance. Aucun dégât. Me voilà troisième derrière Bucheron (2°) et ar3452 en tête. Maitrequeue un peu plus loin derrière moi, poursuivi par Flo255 et Moucham qui a perdu une place dans le carambolage. je vois une opportunité de bien me placer pour la victoire mais il faut que je me débarrasse très vite des deux pilotes devant moi.

Bucheron ne va pas assez vite ! Je tente l'extérieur, ça ne passe pas. Je tente l'intérieur au virage suivant, ça ne passe pas non plus, grrrrr. Les furieux sont revenus derrière moi. Un autre virage, Buch part un peu au large. C'est maintenant ou jamais, je prends la corde mais la chevrolet reviens sur moi... on se touche légèrement et pour ne pas foutre Buch dans l'herbe ou que j'aille dans le décor, je ralentis un peu pour éviter un choc trop violent.

Image hosted by uppix.net

Tout de suite, Maitrequeue voit la faille et se porte sur ma gauche. Ahh le bougre, il va plus vite que moi. Afin d'éviter une boucherie, je le laisse passer. Après ma première course, je sais que j'ai la voiture la plus rapide pendant les 5 premiers tours donc je ne me fais pas de soucis et songe déjà à le repasser. Le dernier virage à droite dangereux (où tout le monde s'est scratché dans le mur pendant les essais ou la course) arrive.

Ar3452 a déjà pris de l'avance avec son allemande puisqu'il est dans la ligne droite. Maitrequeue revient comme un boulet de canon sur Buch qui ralenti assez fort pour passer le virage où il s'est vautré lors de la première course. Son poursuivant, surpris, tape dans les freins pour éviter l'accident. Et moi, j'arrive à toute vitesse mais je prends très bien l'intérieur et cette fois-ci, c'est à mon tour d'avoir une vitesse supérieure. Mais c'est finalement Flo255 qui titre les marrons du feu en nous dépassant tous les deux grâce à une superbe négociation du virage. Bien joué.

Image hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.net


Le deuxième tour

Nous passons la ligne des stands. Ar3452 bien placé en tête, Bucheron 2°, suivi de Flo255, moi et maitrequeue qui occupe le 5° rang. La pression est énorme pour Bucheron puisqu'il a le podium de la première course dans ses rétros. Nous sommes en fury et en totale confiance car on sait qu'il y a la probable victoire entre nous trois. C'est chaud, il y a de la maîtrise, j'adore.

Image hosted by uppix.net

Soudain, vers la fin du premier secteur, Bucheron loupe son virage gauche et sa voiture part faire la savonnette. Le train des furieux passe aussi sec.

Image hosted by uppix.net

Mais certainement déconcentré par cette péripétie, je loupe le virage suivant. Je part trop large et Maitrequeue en profite immédiatement pour me dépasser. Merde. Moucham arrive aussitôt avec sa Seat jaune à bandes noires. Je reviens devant lui mais il me surprend en braquant son volant sur la droite et il va plus vite que moi car mieux sorti du virage précédent.

Un duel s'engage mais la courbe qui vient est favorable pour Mon adversaire. Nos deux voitures sont cote à cote mais il me fait comprendre que c'est lui qui a l'avantage. On se touche légèrement, je pars sur l'extérieur du virage. Moucham passe ! Je suis cinquième. J'ai perdu deux places en deux virages...

Image hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.net


1° duel avec Moucham

Après sa figure, Bucheron occupe la septième place et est isolé. Ce n'est pas mon cas puisque je mets une pression d'enfer sur la Seat devant moi car je ne veux pas que les deux pilotes devant (Flo255 et Maitrequeue) partent trop vite. Sans oublier que LaChaussette me colle au cul. Les virages s'enchaînent mais je n'arrive pas à trouver l'ouverture. Eh oh, Kjel, Moucham n'est pas un débutant, il a plus de 150GP online au compteur ! A droite, à gauche, je le harcèle mais il ne cède pas.

Image hosted by uppix.net

Les tours passent... je commence à ressentir une sensation nouvelle : être confronté à un mur mobile peut être très décourageant. C'est la première fois que je suis dans cette situation là. Avoir un pilote devant soi qui protège sa position de façon magistrale impose le respect mais mine le moral de l'attaquant. Je doute. Est-ce que je vais arriver à le dépasser ? Visiblement, il faudra faire une tentative assez virile et surtout audacieuse car la faute, il n'est pas prêt de la commettre. J'ai l'impression de vivre un remake du duel Alonso-Schumacher à Imola en 2005 et 2006.

Image hosted by uppix.net

Devant, il y a un rassemblement car Flo255 et maitrequeue butent sur la BMW de ar3452. C'est une bonne nouvelle puisqu'avec Moucham nous revenons sur le trio. Pendant ce temps, j'essaye d'analyser les endroits où je pourrais l'attaquer, où je suis mieux et dans quel virage lui, est moins bien. Après ma petite réflexion, j'opte pour le secteur 1 où il y a des trajectoires différentes qui sont possibles. Les secteurs 2 et 3 semblent infaisables pour porter une attaque sur Moucham.

Image hosted by uppix.net


Le dépassement sur Moucham

Ça y est, nous sommes 5 pilotes en tête de la course. Flo255 sent qu'il est temps pour lui de se débarrasser de la BMW car sinon, les choses risquent de se compliquer. C'est donc au tour 6 qu'il porte son attaque après le deuxième virage et c'est au même moment, que je porte moi aussi mon attaque sur Moucham. Sans le savoir, nous allons faire le même type de dépassement en prenant l'extérieur de la trajectoire. Je me porte à hauteur de la Seat, sur  la droite alors que le virage à venir est un gauche suivi d'un droite, bref, la chicane où Bucheron est parti en tête à queue.

Je suis légèrement devant et je tourne mon volant pour aborder le premier virage à gauche. Moucham est surpris et loupe son freinage. Je lui laisse de la place à l'intérieur du virage gauche mais la courbe suivante est à droite et donc, je suis le mieux placé. La Seat jaune et noir perd de l'adhérence après être passée sur les vibreurs et me frôle. Puis d'un coup, Moucham braque son volant sur la droite pour prendre la trajectoire... mais je suis là. Je ne bronche pas. Nos deux voitures se touchent... il est éjecté vers l'extérieur et part dans l'herbe. Je suis passé en 4° position !

http://uppix.net/a/1/b/105f37f141517c043bf792b76ee42.jpg

Bataille à trois

J'entame aussitôt ma remontée vers l'avant mais très vite, Maitrequeue double ar3452 et je le vois disparaître au loin avec Flo255 pendant que je me retrouve, à mon tour, derrière la BMW... avec Moucham derrière moi qui est revenu. Une superbe bagarre à trois commence où chacun essaye de mettre la pression sur l'autre. Tiens, c'est un remake de la première course sauf que cette fois-ci, je suis dans la position du sandwich.

Je me retrouve encore derrière un mur où je n'arrive pas à trouver l'ouverture... je tente le même type de dépassement que j'ai effectué sur Moucham mais la béhème est plus puissante que ma Seat.

Image hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.net

Finalement, au tour 8,  le pilote qui me précède se loupe dans le dernier virage et cela me permet de le coller au cul dans la ligne droite mais sans avoir la possibilité de le doubler. Je n'arrive pas à prendre l'aspiration tellement la vitesse de la BMW est élevée. Je décide de me concentrer à bien prendre le premier virage. Et ça marche puisque ar3452 se loupe et part à l'extérieur. Aussitôt, je me faufile à l'intérieur et termine le travail par un freinage propre et net.

Image hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.net

La victoire est-elle encore possible ? Hélas, non, nous sommes à mi-course et je n'ai plus la voiture la plus efficace du plateau. Avec toutes ces bagarres, j'ai énormément tapé dans mes pneumatiques... J'arrive tout de même à suivre maitrequeue qui revient sur Flo255. Pendant ce temps, je vois que Moucham s'est débarrassé de ar3452 et semble bien décidé à prendre sa revanche et me chiper la troisième place que j'occupe actuellement.

Image hosted by uppix.net


2° duel avec Moucham

Soudain, au loin, je vois maitrequeue qui part à la faute. A force de flirter avec les limites, il a fini par perdre le contrôle de sa Chevrolet. Me voilà donc en deuxième position mais la victoire n'est plus d'actualité. Mes pneus sont nases et ce qui me préoccupe, c'est la Seat jaune et noir qui revient sur moi avec ses phares fraîchement allumés. Pour mieux m'intimider ?

Image hosted by uppix.net

Pendant ce temps, Bucheron est toujours accroché à la 7° place mais un pilote avec un tour de retard (Rtucou) lui colle au cul... Mouais, ça va mal finir.

http://idata.over-blog.com/0/31/64/60/Lan/SimRacing/Buch0.jpg
D'ailleurs, aussitôt pensé, aussitôt fait. Bucheron, dans son virage préféré (le dernier à droite) va encore une fois percuter son mur préféré. Mais cette fois-là, sa Chevrolet vient s'écraser sans retenue dans l'obstacle ! Voiture détruite. Dommage mais j'ai l'impression que Bucheron a quand même savouré son duel.

http://idata.over-blog.com/0/31/64/60/Lan/SimRacing/Buch1.jpg
Plus je regarde dans mes rétroviseurs et plus je fais des erreurs. Je n'arrive pas à me reconcentrer... je sais que Moucham va revenir sur moi. Je m'attends (et inconsciemment j'attends ?) à un nouveau duel où cette fois, ce sera à moi de défendre ma position. Et je veux lui résister. Il m'avait volé ma troisième place à Mid-Ohio et je souhaite lui montrer que cette fois-ci, il ne passera pas !

Image hosted by uppix.net

Voilà, nous y sommes ! La Seat TDI n°3 me met la pression, me colle au cul. Des tentatives de dépassements à gauche, à droite. Je résiste. Je me ressaisi et arrive à reprendre un peu d'air mais pas très longtemps puisque je vois de nouveau les phares allumés tout près dans mes rétros. Moucham essaye de prendre l'intérieur du virage mais je bloque cette partie de la piste. Dans la ligne droite, je casse son aspiration en me déportant vers la droite avant de revenir prendre la trajectoire. J'use et abuse de toutes les techniques que j'ai pu voir en Formule 1.

Image hosted by uppix.net

Image hosted by uppix.net

Dernier tour, mes pneus sont à l'agonie mais ça doit être similaire pour mon adversaire. Je ne vais quand même pas le laisser passer dans le dernier tour après tous ces efforts pour le maintenir derrière moi. Putain, ça me ferait mal. Je sais où est mon point faible : c'est le dernier virage. J'ai été plus que limite lors de mes derniers passages et ça me ferait encore plus mal de me prendre le mur qui l'accompagne. Je gamberge... les virages s'enchaînent, pour le moment je tiens bon.

Image hosted by uppix.net

Puis, le dernier virage pointe le bout de son nez et Moucham me colle ! Je décide d'utiliser une méthode qu'Alonso aime bien : Ralentir plus que d'habitude à l'entame du virage pour forcer l'adversaire à casser son rythme et à se faire surprendre par la réaccélération.

Juste avant le virage, je freine un peu plus et vois le museau de la Seat jaune s'affaisser plus que d'habitude. La technique semble fonctionner. Il ne peut pas dépasser dans ce virage car il n'y a tout simplement pas la place. Je rétrograde une vitesse de plus et passe donc la quatrième pour améliorer mon accélération.

Image hosted by uppix.net

Et ça fonctionne ! En sortie de virage, je réaccélère et surveille mes rétroviseurs. La Seat jaune est derrière moi mais ne va pas plus vite. Yeeessssssss, je termine la course à la deuxième place à 7s de Flo255. J'ai pris un risque car avec cette technique, j'avais peur de me prendre la Seat jaune dans le cul à l'approche du virage. Mais j'avais confiance en la maîtrise et l'expérience de Moucham.

Image hosted by uppix.net

Moucham a apprécié le duel et me le fait savoir. Ça me fait plaisir, j'ai également savouré. D'ailleurs, tout de suite après, il visionne mon profil sur le forum pour certainement savoir d'où je sortais... En tout cas, c'est ma plus belle course. Et je me souviens que j'ai eu vraiment très soif, surtout sur la fin. La bouteille était à coté de moi mais je n'ai pas trouvé le temps de la saisir... Je me souviens également être totalement concentré sur la course. Quelqu'un aurait pu s'introduire chez moi, je ne suis même pas sûr que je l'aurai vu...

J'espère que je pourrais de nouveau me battre vers l'avant de la course lors d'un prochain open. Parce que, putain, que c'est bon. Ce serait presque une drogue. Et à travers ce résumé, très long, je voulais vraiment vous faire partager mon enthousiasme.

Publié dans Sim Racing

Commenter cet article

Kjeldorius 24/09/2011 09:38



@ Dim : Je suis content de t'avoir donné du plaisir à lire mon résumé et surtout t'avoir donné envie de faire partager à ton tour quelques moments épiques de ta carrière. J'ai
hâte de lire ça !!!

@ Bucheron : Il faudra que tu te fixes un objectif simple pour le prochain open... genre terminer la course. Je sais que tu es un adepte du rechargement à volonté contre l'IA dès
que ça ne va pas mais là, la moindre faute, c'est cash ! Pas possible de recommencer !!! Comme dans la réalité.



Dim 23/09/2011 19:59



Tenir le bouchon demande de la maîtrise. Ceux qui y parvienne le mieux sont des grands. Senna était l'un des plus fort dans ce domaine, Schumi se défend pas mal si je constate sa dernière
prestation .



Bucheron 23/09/2011 19:29



Merci bien Dim, en tous cas en regardant le replay il est évident que je bouchonnais tout le monde, Maitrequeue ayant le même modèle et certainement pas les mêmes réglages était très agressif.



Dim 23/09/2011 19:13



La résussite en SimRacing, comme en réel, tient à très peu de choses, c'est vrai... A haut niveau, la moindre boulette peut te faire plonger dans les profondeur des classements même si tu es
compétitif et super entraîné... Pas facile le métier de SimRacer., souvent frustrant aussi...


 


Un petit mot pour Bucheron, ta prestation a été plus qu'honorable ! En "Championnat de France", à l'exercice des grilles inversées, ceux qui partent devant tiennent rarement plus d'1 tour ou 2
face aux assauts des plus rapides (aliens) qui partent alors derrière eux. 


 


Je viens de remettre la main sur un vieux replay d'un Open que j'avais fait en "Legend Cup". Ton résumé me donne envie non pas de m'y remettre, même si c'est le cas, mais de faire un petit topo
sur ce qui se passe sur de telles épreuves. Un petit témoignage, a posteriori, de ce que vive les SimRacers dans leur activité favorite.


 


Bon 'faut que je commande un PC pour l'arrivée de rF2 moi sinon je vais me faire griller .



Kjeldorius 23/09/2011 18:13



Merci Dim

J'ai toujours cru à la victoire pendant les deux courses. Je pense que j'avais la voiture pour... mais j'ai fais un malheureux 360° dans la première. La course aurait pu être différente si
j'avais continué à me rapprocher de Flo255.

Dans la deuxième, c'est clair que Bucheron m'a compliqué la tâche... mais la victoire s'est échappée quand je suis partis tout seul au large dans le 2° tour.

Je retiens que pour des petites broutilles, des petites fautes, la victoire peut vite s'envoler... et la course peut énormément se compliquer. Je me suis également surpris à bcp réfléchir pendant
la course tel un Jenson Button. Regarder la F1 m'a vraiment aidé pour cette course et je trouve ça assez incroyable. Comme dis plus haut, j'avais l'impression d'être un vieux briscard.

Mais bon, il reste du boulot !!! Il faut que je confirme mon niveau. Qu'est-ce que je donne sur d'autre voiture ? Sous la pluie, je suis nul ! Normalement, il y a 2 opens à venir : Retro (BMW CSL
?) sur un circuit pas encore divulgué et Clio cup sur le circuit de Pau. Wait and See.

Attention Dim, j'arrive sur rFactor 2



Bucheron 23/09/2011 15:19



Pas mal la technique du ralentissement, pour ma part la roue avant gauche a mordu l'herbe ce qui a provoqué mon tête à queue...Sinon je me suis planté sur mon dernier commentaire sur la course 1,
il est valable pour la course 2, mais de toute façon j'ai reproduit le même type d'erreur et dès lors qu'il y a un morceau essentiel qui part, la conduite est affectée à un moment ou à un autre.


On fera mieux la prochaine fois dirons nous.



Dim 23/09/2011 12:50



Excellent ! Une belle prestation de vous deux, un très bon résumé, que demande le peuple ? J'adore l'approche que tu as face à certaines situations, tu ne peux pas en rester là Kjel !!!


J'avais parié pour la victoire que cela en est une pour quelqu'un qui débarque à peine dans le milieu ! Il est hors de question d'en rester là maintenant


 



Kjeldorius 22/09/2011 23:04



Désolé pour les éventuelles fautes... quand les articles sont long, j'ai un peu de mal à tout corriger. Désolé pour la longueur du résumé mais j'espère que vous avez ressenti toute la tension
dans cette course. J'ai essayé de détailler les actions, mes sensations et toute la stratégie qu'il peut y avoir dans une course.

Je vous rappelle que la majorité des images peuvent être visionnées au format HD 1920x1080 en cliquant dessus.



Kjeldorius 22/09/2011 23:09



Ahhhh et pour info, c'est le 600° article publié sur le blog Chez Kjel depuis son ouverture en avril 2006.