F1 GP Hongrie 2012

Publié le par Kjeldorius

Hamilton imbattable !

Raikkonen impressionne !


Hamilton.jpg
J'ai envie de faire un résumé ultra rapide alors suivez-bien, parce que ça va aller vite, très vite même, comme un certain Raikkonen dans son 2° relais. Mais qu'est-ce qu'il nous a fait le finlandais ? Je n'avais pas vu un tel comportement de Kimi depuis sa grande époque McLaren. Rapide le bougre, digne de porter le surnom du finlandais volant puisque rattraper 15s sur les leaders en seulement quelques tours et passer de la 6° place à la 2° est un sacré beau numéro ! J'en ai eu des frissons, la tension était au maximum lors de son deuxième arrêt. Heureusement, il est ressorti devant Grosjean... enfin juste à côté mais iceman lui a gentillement fait goûter le bitume hors piste.

Lotus_2.jpg
Je dis heureusement car j'ai bien cru qu'on allait voir une victoire du franco-suisse et devoir se taper du Grosjean à toutes les sauces pendant un mois... parce que oui, ce sont aussi les vacances pour tout le formula One Circus. Vous imaginez, 1 mois à supporter le sourire niais du franco-suisse et toutes les interviews mielleuses et disproportionnées de patriotisme excessif... Ouf, on a été sauvé de toute cette déferlante médiatique qui s'annonçait très pénible à supporter (mais qui arrivera tôt ou tard) avec des probables : "je suis le successeur de Ayrton Senna" (dernier vainqueur pour Lotus) ou encore, "maintenant, en route pour le titre"...

Après la course, j'ai vu un Grosjean pas content et perplexe de voir son coéquipier finir devant lui. Il semblait limite écoeuré de voir le finlandais lui voler la vedette. Lors des qualifs, les rôles était inversés mais Raikko avait un bien meilleur setup. Mais de toute façon, même si la bagarre et cette magnifique partie d'échec étaient splendides, il n'y avait rien à faire face à un des meilleurs pilotes : Lewis Hamilton. Il a tout simplement maîtrisé sa course et bien su gérer la pression : bravo l'artiste.

"Nous avions une stratégie à deux arrêts, j'avais des objectifs précis et j'ai essayé de faire durer mes pneus le plus longtemps possible, tout en gardant ce gars (Räikkönen) derrière moi. Pour moi, c'est super de le voir ici à côté de moi, parce que j'ai un énorme respect pour lui. Je le regardais à la télévision avant d'arriver en F1, et sur les jeux vidéo je le prenais toujours comme pilote. Il n'a jamais été assez près de moi pour me doubler et j'essayais toujours de creuser le plus gros écart possible dans les trois derniers virages. Si on avait été sur un autre circuit, où les dépassements sont plus faciles, le résultat aurait peut-être été différent."

Kimi_Lewis_1.jpg

En Bref :

Cette saison est vraiment magnifique et indécise. Il y a 5 pilotes qui peuvent réellement prétendre au titre pilotes dont 4 champion du monde. Pour le titre constructeurs, ça se joue entre 4 écuries. Alsono a marqué le pas sur ce circuit assez atypique et McLaren confirme son regain de forme. Lotus a encore échoué pour remporter sa première victoire.

Week-end sombre pour Schumacher. Décidément la Hongrie ne réussi par au Kaiser puisqu'après avoir malmené Barrichello de façon honteuse il y a deux ans, l'allemand a enchaîné les bourdes. Faux-départ, vitesse excessive dans les stands et abandon... On aurait cru voir Badoer !?

D'ailleurs, deux versions circulent sur le faux-départ de Schumacher. La première c'est que l'allemand a volontairement fait caler son moteur car il surchauffait. La deuxième serait que Shcumacher s'est tout simplement trompé de place sur la grille en prenant celle de Kovalainen après le 1° tour de formation... Honte.

Après enquête, Le vieux Kaiser myope s'est bien trompé de place et son moteur a en prime surchauffé. lol....

Mercedes va plier les gaules. La grande firme à l'étoile n'est pas satisfaite de l'image renvoyée par son équipe de Formule 1. Le regain de forme de Schumacher ces dernières courses a fait éteindre la rumeur momentanément mais après les performances pitoyables de ce week-end, il faut se préparer à voir le retour de la Brawn GP !

Raikkonen fait mousser sa côte ! Ferrari veut le retour du finlandais dans son équipe, aux côtés de Fernando Alonso. Boullier (team manager de Lotus) a tout de suite riposter en disant qu'il allait prolonger Kimi. Mais de quoi s'agit-il exactement ? En fait, c'est une rumeur qui a été propager pendant tout le week-end mais Raikkonen à clairement dit, en off, qu'il ne retournerai pas chez les rouges tant qu'il y aura Montezemolo. Maintenant, le finlandais se sert certainement de cette rumeur pour mettre la pression sur Boullier afin d'être le leader de l'équipe pour la fin de la saison et se battre tranquillement pour le championnat ou alors, c'est juste pour augmenter son salaire...

Lotus_1.jpg
Grosjean chez Ferrari ! Voilà, encore une autre rumeur. Ce n'est pas comme ça que Massa va aider l'équipe à se battre pour le championnat... En fait, ce serait Alonso qui aurait demandé à Ferrari de prendre très vite contact avec Grosjean pour l'avoir en équipier dès 2012 ou 2013. Toutes ces rumeurs ne seraient-elles pas des tentatives pour déstabiliser l'équipe Lotus qui monte en puissance ?

Le prochain GP qui arrive est Spa-Francorchamps, le jardin de Kimi Raikkonen. C'est le seul pilote en activité à avoir gagner plein de fois cette course avec Schumacher (4 contre 6). La réelle chance de succès d'une Lotus cette année ?

Classement pilotes :

1 Fernando Alonso Spanish Ferrari 164
2 Mark Webber Australian Red Bull Racing-Renault 124
3 Sebastian Vettel German Red Bull Racing-Renault 122
4 Lewis Hamilton British McLaren-Mercedes 117
5 Kimi Räikkönen Finnish Lotus-Renault 116
6 Nico Rosberg German Mercedes 77
7 Jenson Button British McLaren-Mercedes 76
8 Romain Grosjean French Lotus-Renault 76
9 Sergio Perez Mexican Sauber-Ferrari 47
10 Kamui Kobayashi Japanese Sauber-Ferrari 33
11 Pastor Maldonado Venezuelan Williams-Renault 29
12 Michael Schumacher German Mercedes 29
13 Paul di Resta British Force India-Mercedes 27
14 Felipe Massa Brazilian Ferrari 25
15 Bruno Senna Brazilian Williams-Renault 24
16 Nico Hulkenberg German Force India-Mercedes 19
17 Jean-Eric Vergne French STR-Ferrari 4
18 Daniel Ricciardo Australian STR-Ferrari 2
19 Heikki Kovalainen Finnish Caterham-Renault 0
20 Vitaly Petrov Russian Caterham-Renault 0
21 Timo Glock German Marussia-Cosworth 0
22 Charles Pic French Marussia-Cosworth 0
23 Narain Karthikeyan Indian HRT-Cosworth 0
24 Pedro de la Rosa Spanish HRT-Cosworth 0



Classement constructeurs :


1 Red Bull Racing-Renault 246
2 McLaren-Mercedes 193
3 Lotus-Renault 192
4 Ferrari 189
5 Mercedes 106
6 Sauber-Ferrari 80
7 Williams-Renault 53
8 Force India-Mercedes 46
9 STR-Ferrari 6
10 Caterham-Renault 0
11 Marussia-Cosworth 0
12 HRT-Cosworth 0



Separateur articles similaires
Résumé Grand Prix F1 Allemagne 2012
Résumé Grand Prix F1 Angleterre 2012

Résumé Grand Prix F1 Europe 2012
Résumé Grand Prix F1 Canada 2012
Résumé Grand Prix F1 Monaco 2012 (attention, article choquant suite aux retours que j'ai eu)
Résumé Grand Prix F1 Espagne 2012
Résumé Grand Prix F1 Bahrein 2012

Résumé Grand Prix F1 Chine 2012
Résumé Grand Prix F1 Malaisie 2012
Résumé Grand Prix F1 Australie 2012

Publié dans Formule 1

Commenter cet article

Kjeldorius 31/07/2012 21:07


En effet, on a beaucoup de mal à trouver une photo de Romain joyeux ! C'est étonnant, lui qui a toujours son sourire de niais d'habitude. Grâce à iceman, le bonhomme va peut-être grandir un
peu.

Il l'a bien eu sévère et critique Schumacher qui ne l'aurai pas laisser passer alors que le drapeau bleu était agité... Il y a aussi Alonso qui se traînait avec sa Ferrari et ses gommes usées...
Bref, Grosjean est retombé dans le trafic après son 2° pit et ça a plombé sa 2° place mais attendez...

... oui, voyons voir, ne faudrait pas minimiser la perf de Raikko, hein M J-L Moncet ? Le finlandais a quand même fait bcp plus de tours avec ses pneus et a claqué des chronos ahurissants avec
des gommes pourtant usées. Nous avons tout simplement eu à faire à du très grand Raikkonen et sa cote est montée en flèche !

C'est ce qui calme Grosjean car il se voyait en haut de l'affiche avant le départ en vacances et s'est finalement Kimi qui marque les esprits. Leur duel pour le dernier rush ? Romain a dit à J-L
Moncet que la prochaine fois, ça ne se passerait pas pareil.... aïe, deux voitures au tapis ? Et pourtant, iceman est un maître gentleman quand il s'agit d'arsouiller.

Dim 31/07/2012 08:45


Comme Bucheron, je ne trouve pas que ce résumé soit si court enfin si on lui ajoute l'analyse qui est plus ce que l'on attend

Dim 31/07/2012 08:44


Il faut bien avouer, du grand Kimi !


 


Il faut avouer aussi, même si les dernières interviews disent qu'il est très content de sa course, que Romain l'a eu sévère. En sortant de la voiture, jusqu'au podium, Kimi et lui ne se sont pas
parlés, on pouvait voir l'amertume sur le visage de Romain. Toujours empressé le jeune loup, son temps viendra et clairement Kimi a fait une très bonne course, il méritait sa seconde place (la
victoire aussi du reste).


 


La sortie des stands de Kimi a failli coûter très cher à Lotus . Pas de consigne de team sans doute mais à la place du
TM, j'aurai demandé à Romain de laisser passer sans tenter quoi que ce soit.

Bucheron 30/07/2012 21:40


Je ne le trouve pas si court ça se résumé, les bulles ont l'air de parler d'elle même.